Réforme de la Protection civile

Le plan de réforme consacré à la Protection civile a été rendu public par le ministre de la Sécurité et de l'Intérieur Jan Jambon le 4 avril 2017. Cette réforme réaffirme la place et la plus-value des interventions de la Protection civile au sein de la Sécurité civile, garantit les budgets de fonctionnement et d’investissement pour l’avenir et vise à renforcer les capacités de lutte contre les nouveaux types de risques tels que le terrorisme et les changements climatiques.

 

La Protection civile vise à devenir un service de secours plus spécialisé, performant et moderne, reconnu pour son expertise complémentaire au sein d’une Sécurité civile à deux niveaux : la Protection civile au fédéral et les zones de secours au local.

 

Concrètement, les grands principes de cette nouvelle organisation sont :

  • Une unité opérationnelle, véritable centre d’expertise, par région : Crisnée et Brasschaat
  • Une spécialisation poussée des missions et du matériel rassemblés en 4 groupes : CBRN, Search And Rescue, Heavy Technical Deployment et Information & Communication Management
  • Un statut administratif et pécuniaire plus intéressant, aligné sur celui des pompiers
  • Un nouveau statut pour les volontaires, aligné sur celui des professionnels
  • Un temps de travail adapté
  • Une rationalisation du personnel opérationnel répartis dans les deux unités

 

Exécution de la Réforme

Répartition des missions

 

Implantation des unités de la PC

Statut administratif

 

Statut pécuniaire

 

Diverses mesures

 

Mobilité vers les zones de secours

Les trois arrêtés royaux relatifs à la mobilité des agents de la Protection civile vers les zones de secours ont été publiés au Moniteur belge le 19 octobre 2018.

Les emplois proposés par les zones de secours sont réservés aux membres du personnel de la Direction générale Sécurité civile remplissant les conditions suivantes :

  • Avoir la qualité d'agent de l'Etat.
  • Ne pas avoir fait de demande pour un congé préalable à la pension qui débute au plus tard le 1er décembre 2018.
  • Etre nommé dans le grade de collaborateur opérationnel ou de brigadier opérationnel.
  • Travailler ou avoir travaillé en service de 24 heures.

> La Direction générale Sécurité civile communique au personnel opérationnel de la Protection civile, par courrier recommandé, les emplois vacants dans les zones de secours.

> Les candidatures doivent être adressées directement aux zones de secours.

> Pour que les candidatures soient valable, il est impératif de respecter les dates limites d’inscription.

 

Emplois vacants : cliquez sur la zone pour consulter l’offre.

 
 

Règlement de travail

 
 

Clusters de spécialités

Fiches des clusters