Six nouveaux Conseillers en Substances Dangereuses (CSD)

Protection civile
Services incendie
Formations
Ce vendredi 15 avril 2016 en soirée, dans une ambiance feutrée, l’Université de Mons et l’Ecole Provinciale du Feu du Hainaut (EPFH) ont remis leurs premiers certificats universitaires de Conseillers en Substances Dangereuses à six officiers pompiers et de la Protection civile.

Cette formation a notamment pour but de transmettre au Conseiller en Substances Dangereuses (CSD) les bases scientifiques pour évaluer les dangers liés aux substances chimiques, radioactives ou agents biologiques dans une diversité de situations (accidents, production, transports, …). Dans son discours d’introduction, le professeur Christian Delvosalle, Président de l’Institut des Risques de l’UMons soulignait que « L’étudiant sera préparé à occuper une position-clé de Conseiller tant au niveau de la prévention que de l’intervention en cas d’accident impliquant une substance dangereuse ».

Le programme d’enseignement comprend 5 modules qui couvrent aussi bien des aspects techniques que de communication en situation de crise :

  • Aspects chimiques et radioactivité
  • Accidents et transport de matières dangereuses
  • Agents toxiques spécifiques et agents biologiques
  • Techniques de communication
  • Intervention des pompiers

« L’urgence et le stress font qu’il n’est pas aisé de prendre les décisions d’intervention les plus appropriées. Le CSD sera capable de fournir un avis rapide et structuré aux différents responsables opérationnels ainsi qu’aux autorités compétentes dans le cadre d’un accident incluant des substances dangereuses » expliquait Philippe de Wergifosse, Conseiller CSD diplômé de l’Université d’Anvers en 2014.

Lors de cette cérémonie, Willy Vanderstraeten, Directeur du Centre fédéral de Connaissances pour la sécurité civile (KCCE), a insisté sur l’importance d’intensifier les collaborations entre les intervenants des différentes disciplines et le monde universitaire. En effet, la formation est organisée selon la philosophie de la double expertise, c’est-à-dire que l’Université se charge de la formation scientifique de base, les formateurs de l’école du Feu et des entreprises se chargent de l’orientation pratique et garantissent le lien direct avec la réalité au moyen d’exemples et de cas réels.

Nouvelle session dans le Hainaut en septembre

Avant de conclure, Annie Taulet, Députée provinciale en charge de la Formation, rappelait qu’une nouvelle session de la formation Conseiller en Substances Dangereuses était programmée pour la rentrée, en septembre prochain et qu’elle se réjouissait que de nouveaux passionnés puissent rejoindre ce staff de conseillers CSD dont le rôle est primordial pour l’évaluation des risques et le soutien sur le terrain de l’officier en charge de l’intervention.

Plus d’infos :

Certificat d'Université de Conseiller en Substances Dangereuses – Université de Mons