Les services d’incendie cartographient les risques

Fire brigade
Contact pour la presse: 
Eva Burm

Le 19 décembre 2012, au sein de la caserne de pompiers de Gand, Jérôme Glorie (directeur général Sécurité civile) remet au colonel Christian Van De Voorde le premier rapport établi à l’aide de “l’outil d’analyse zonale des risques”. Il s’agit de la mesure zéro des risques pour la prézone “centre” de la province de Flandre orientale, à savoir pour les services d’incendie d’Assenede, Deinze, Gavere, Gand, Lochristi, Melle, Merelbeke et Zelzate. Fin janvier 2013, les 34 prézones de notre pays auront reçu ce rapport de la mesure zéro, ainsi qu’un laptop équipé de l’outil d’analyse des risques, sans oublier la formation leur permettant d’effectuer seules les calculs et simulations à l’aide de cet outil.

A la demande de plusieurs services d’incendie, le Service public fédéral Intérieur avait confié l’année dernière à Falck AVD la mission de développer une application permettant aux services d’incendie de procéder à une analyse zonale des risques. Pour l’élaboration de cet outil, le SPF Intérieur a fait appel à l’avis professionnel de dix représentants des services d’incendie de tout le pays. En collaboration avec Falck AVD et sous la présidence de M. Marc Looze, Directeur Opérations et Matériel de la Sécurité civile, ce groupe fédéral a réussi à concrétiser cette application.

Outil d’analyse zonale des risques

L’outil d’analyse zonale des risques est une application logicielle sur laquelle il est possible de charger notamment les données du personnel, des services d’incendie et les risques. Il peut s’agir de risques récurrents (basés sur des statistiques d’incidents des années précédentes), mais également de risques ponctuels (maisons, usines, hôpitaux, etc.).

Cette application s’articule autour de deux fonctionnalités principales :

  1. Visualisation des différents risques d’une prézone
  2. Réalisation de calculs et de simulations essentiels au fonctionnement quotidien pratique d’une prézone ou susceptibles d’aider la prise et la motivation de certaines décisions stratégiques. Citons par exemple :
  • Le délai dans lequel un service d’incendie peut être sur les lieux d’un incident, les lieux que l’on ne peut pas atteindre dans un laps de temps donné, et donc aussi les lieux qu’une autre caserne peut atteindre plus rapidement.
  • Une simulation de l’impact des travaux routiers, des événements ou de la modification d’une permanence sur les temps de départ et d’arrivée du service d’incendie.
  • Les lieux où il est préférable de construire de nouvelles casernes et l’impact de l’implantation, du déplacement ou de la fermeture d’un poste d’incendie spécifique.
  • Module des volontaires permettant de calculer le temps d’arrivée des volontaires à partir de leur domicile et de leur lieu de travail, sur la base de leur disponibilité.

Grâce à cette application, les services d’incendie disposent non seulement d’un aperçu des risques de leur zone, mais peuvent également réaliser des calculs et des simulations afin de mieux évaluer les conséquences d’une décision, de mobiliser plus efficacement les hommes et de pouvoir prendre le cas échéant les mesures adéquates en vue d’assurer la sécurité du personnel des services d’incendie et de la population d’une zone.

eva.burm@ibz.fgov.be